Travaux scientifiques sur l’eau

L’eau est la force motrice de la nature.
Léonard de Vinci

Retrouvez l’ensemble de ses recherches sur les nombreux sites et ouvrages qui lui sont consacrés.

Les travaux de Masaru Emoto

1943-2014

Sans doute le plus connu pour ses travaux sur les cristaux d’eau, ce chercheur japonais contemporain a étudié pendant des décennies l’influence physique des mots, sons et prières sur l’eau, il a réussi à prouver que sa structure moléculaire change lorsqu’elle est contenue dans un récipient sur lequel des mots spécifiques sont apposés, car elle est sensible à l’environnement, aux sons auxquels elle est exposée.

Son expérience initiale (cf. photos ci-dessous) a consisté à placer une eau identique dans des contenants différents, à les soumettre à des vibrations positives (mots, sons, prières) d’une part et à des vibrations négatives ou violentes d’autre part. Il a congelé ensuite cette eau pour mieux fixer les modifications observables au microscope et a constaté des formes beaucoup plus belles et harmonieuses dans le premier cas, des structures très perturbées dans le second cas. Il a ensuite élargi cette expérience à l’alimentation, la pollution des lacs et des rivières et la santé humaine.

De tous temps, d’autres éminents chercheurs, philosophes, scientifiques ou passionnés de la vie, ont apporté leur formidable contribution, dans l’exploration de la nature de l’eau, ses mystères, ses propriétés, ses utilisations et son impact sur la santé.

De l’Antiquité au Moyen-Âge

Du XVIIIe au XXe siècle

De nos jours

De l’Antiquité au Moyen-Âge

Hippocrate

400 av. JC

Fondateur de l’école hippocratique qui a révolutionné la médecine en Grèce Antique. Initiateur d’un style et d’une méthode d’observation clinique, il est aussi le fondateur des règles éthiques pour les médecins à travers le serment d’Hippocrate et d’autres textes du corpus hippocratique. 

Dans le traité des airs, des eaux et des lieux, Hippocrate relevait l’importance de la qualité de l’eau et sa grande influence sur la santé. 

Les disciples de Pythagore avaient déjà expérimenté l’influence musicale sur les végétaux.

Au Moyen Âge en Europe les hommes utilisaient des rituels musicaux, des chants et des prières pour favoriser la germination et la pousse dans les champs. Au XXIe siècle, nous leur préférons hélas des engrais chimiques.

Du XVIIIe au XXe siècle

Un naturaliste et botaniste suédois du 18e siècle, Carl Linné -connu pour avoir jeté les bases du système moderne de classification des espèces vivantes- a aussi étudié la sensibilité remarquable des plantes aux rythmes musicaux et énoncé des hypothèses sur les rythmes auxquels semblent obéir les plantes.

Max Planck (1858/1947), prix Nobel de Physique et père de la physique quantique, a étonné le monde en disant que cette matrice énergétique était le lieu d’origine des étoiles, de l’ADN et de tout ce qui existe. Il a mis en évidence le caractère discontinu de l’énergie et de la matière et les effets du rayonnement électromagnétique.

Emile Coué

(1857-1926)

Le pharmacien et psychologue Emile Coué (1857/1926) a mis au point sa méthode Coué sur le principe de l’autosuggestion et de la répétition de mots, de phrases choisis pour leur impact positif. Considérant que toute idée qui se grave dans l’esprit peut devenir une réalité, démontrant ainsi l’influence, par la suggestion de notre inconscient, sur notre santé mentale et physique, tout comme l’expérimentent aujourd’hui les professionnels de l’hypnose notamment. L’impact de cette méthode dépend bien évidemment de l’état général de la personne et ne saurait être applicable à tous avec les mêmes résultats.

Début 1900 les travaux de René Quinton puis de son successeur Alexis Carrel, prix Nobel de médecine, démontrent que l’on peut remplacer la transfusion sanguine par de l’eau de mer, mais aussi que cette eau permet de redonner de la vitalité à un organisme fragilisé à partir du principe de l’homéostasie* décrit par Claude Bernard, médecin et physiologiste, père de la médecine expérimentale. (*Homéostasie : capacité d’un système à maintenir l’équilibre de son milieu intérieur, quelles que soient les contraintes externes)

Durant les années 1950, des scientifiques Japonais et Russes ont tenté de trouver des moyens qui serviraient à lutter contre l’accumulation de l’acidité dans l’organisme en s’intéressant de près aux eaux dites miraculeuses (Lourdes en France, Delhi en Inde, Nordeneau en Allemagne et Tlacote au Mexique).
Ils se sont très vite aperçu que toutes les sources d’eau de cure avaient des caractéristiques particulières.
Elles étaient toutes alcalines, micro structurées et possédaient de nombreux anti-oxydants.
Ils mirent au point l’eau de Kangen un système puissant de filtration qui permet de réguler le PH. L’eau Kangen est agréée par le Ministère de la Santé Japonais depuis 1965, plus de 250 hôpitaux utilisent cette eau pour prévenir efficacement un grand nombre de maladies et favoriser un retour à la santé.

Le pouvoir de l’intention positive a été expérimenté avec succès pour dépolluer certaines eaux, ceci peut compléter l’explication sur le pouvoir guérisseur de certaines eaux dites miraculeuses dans des lieux où les personnes méditent et prient beaucoup.

Dans les années 80, le physicien Vinh Luu effectuait des travaux sur la structure et la mémoire de l’eau.
Il affirmait que l’eau est ultrasensible à toutes les vibrations, les mémorise et les transmet. L’eau est l’interface primordiale où ont lieu les relations d’interdépendance du vivant.

Jacques Benveniste

(1935-2004)

Il a été suivi dans les années 90 par le médecin immunologiste Jacques Benveniste qui reconnaissait la mémoire de l’eau et le rôle crucial des ondes électromagnétiques sur la biologie cellulaire : l’eau est capable, tout comme une bande magnétique, de capter, conserver et transmettre l’énergie/information/vibration des molécules, de l’environnement dans lequel elle se trouve même lorsque ces supports disparaissent.

C’est ainsi d’ailleurs que fonctionnent les fleurs de Bach et l’homéopathie notamment, sur le principe de la dilution. L’empreinte électromagnétique est une signature vibratoire d’énergie pure : en homéopathie, le solvant garde l’empreinte de la substance de départ et la transmet indéfiniment aux autres dilutions, alors qu’il n’y a plus de substance active depuis la douzième dilution…

De nos jours

Jacqueline Bousquet

(1936-2013)

Le docteur Jacqueline Bousquet, docteur ès Science, biologie, biophysique et Chercheur honoraire au CNRS explique qu’au moment où l’on découvre que l’action des molécules physiques passerait par l’émission d’un spectre de radiations (ce qui confirme l’action de l’homéopathie) on continue à ignorer que la vie est faite de vibrations qui déterminent des formes porteuses d’informations immatérielles telles que la pensée.

De son côté, Jacques Collin affirme en 1997 : « L’eau chargée d’énergie agit sur la matière vivante de telle façon qu’il faut être à la fois spécialiste en biologie, en physique quantique, en chimie, en physique et en médecine pour l’appréhender. Actuellement, compte tenu de sa spécialité, aucun scientifique n’est dans la possibilité d’en avoir une vue suffisamment large et précise ».

Lynne McTaggart

(1951)

On ne peut rien comprendre à la biologie en effet, tant que l’on persiste à ignorer que l’eau reçoit, stocke et transmet des milliards d’informations chaque instant, sachant que « chez toute cellule vivante, il y a dix mille molécules d’eau pour chaque molécule de protéine ». Auteure spécialisée dans les champs magnétiques, à l’origine du célèbre film « What the bleep do we know ».

Gregg Braden, né en 1954, géologue informaticien et auteur scientifique, nous enseigne le pouvoir du langage subtil : « Il semble que le langage de la conscience soit l’expérience universelle de l’émotion. Nous savons déjà comment aimer, haïr, craindre et pardonner. Reconnaissant que ces sentiments sont en réalité les instructions qui programment la Divine Matrice, nous pouvons perfectionner nos aptitudes afin de mieux comprendre comment apporter la joie, la guérison et la paix dans notre vie. «  La Divine Matrice » de Gregg Braden.

Dans les tribus autochtones, les rituels sont encore fréquents pour communiquer utilement avec la nature, respecter « cet or qui coule de la montagne ou tombe du ciel ».

Rappelons que grâce à Masaru Emoto dont nous avons déjà parlé, la démonstration est faite : en dehors de son histoire et de ses circuits jusqu’à notre verre, l’eau est imprégnée de nos intentions. Ceci est confirmé par différents chercheurs contemporains, chacun dans son domaine de prédilection.

Dans les années 2010, le Professeur Luc Montagnier, prix Nobel de médecine, a soutenu les propos de Benveniste largement condamné par ses confrères sur ses conclusions avant-gardistes. Le Pr Montagnier encourage le décloisonnement des sciences contemporaines pour inclure la physique quantique et restaurer l’importance des ondes électromagnétiques. Dans ses travaux sur l’ADN, il explique que l’on peut coder un ADN sur de l’eau, lire la trace électromagnétique mémorisée et reproduire fidèlement l’ADN utilisé lors de la dilution y compris à distance, grâce à une expérience sur du plasma sanguin dans lequel il détecte des ondes électromagnétiques. Il a poursuivi avec une expérience surprenante : la transduction de l’ADN (cf. vidéo “On a retrouvé la mémoire de l’eau”). 

Les découvertes actuelles sur l’épigénétique ne manqueront sans doute pas de confirmer davantage encore l’impact de notre hygiène de vie et de pensée sur l’expression de nos gènes, donc sur notre capacité à limiter le fatalisme héréditaire grâce aux nombreuses modifications comportementales possibles.

Dans « alimentation, science et spiritualité, se nourrir au XXe siècle », le Dr Gabriel Cousens, né en 1943, médecin nutritionniste et biochimiste, nous rappelle les propriétés cristallines du corps physique : « Nous ne pourrons appréhender l’assimilation de l’énergie dans notre structure physique qu’à condition de prendre conscience que notre corps est constitué d’une série de structures cristallines inter-agissantes et synchroniques », notamment la structure osseuse reconnue comme telle depuis longtemps. Un peu plus loin, il rappelle les travaux de Marc Vogel, expert en cristaux de renommée mondiale : « (il) a fait valoir que le champ d’énergie humaine se manifeste sous la forme d’un ensemble de points d’énergie en oscillation se caractérisant par une structure stratifiée et une symétrie bien déterminée ». Autrement dit un équilibre vibratoire qu’il convient de garder ou de restaurer si l’on veut conserver la santé.

Gabriel Cousens est également l’auteur de l’ouvrage « se nourrir en conscience, le guide complet de la transition vers l’alimentation vivante » où il décrit les modes de purification et dynamisation de l’eau et où il souligne que lorsque la structuration de l’eau est meilleure, cela facilite l’assimilation des vitamines, des minéraux et favorise le métabolisme via le système enzymatique.

Plus récemment Bruce Lipton, biologiste de renom, s’est attaché à éveiller les consciences avec encore plus d’acuité. « Avant même de s’interroger sur nos cellules, il importe de s’adresser à nos pensées et à nos croyances, elles semblent plus importantes que nos gènes. Nous ne sommes pas victimes de nos gênes. Dans le nouveau paradigme, les lois de l’univers confirmées par la science, impliquent une responsabilité personnelle. La clef c’est d’apprendre à agir sur soi même ».

Comment recharger le taux vibratoire de l'eau que vous consommez

Utilisez les stickers énergétiques Libellule & Co. pour boire de l'eau vivante !

De l'importance de l'eau sur notre corps et notre santé

L’eau constitue environ 75% de notre corps, les molécules de nos cellules en contiennent 99 %. Elle est donc aussi indispensable à la vie que l’air. Quelle eau boire ? Comment reconnaitre les différents procédés de filtration, de purification et de dynamisation de l'eau ?

Un impact indéniable !

En utilisant les stickers Libellule & Co, vous agissez à la fois sur votre propre santé, votre porte monnaie et la nature. 

Impact sur la santé

Notre corps a besoin d'une eau de qualité, vivante et pleine d'énergie.

Impact écologique

En France, 25 millions de bouteilles d'eau en plastique sont consommées chaque jour. 

Impact économique

L'eau en bouteille peut coûter jusqu'à 10 fois plus cher que l'eau du robinet.

Achetez votre pack
de 3 stickers énergétiques

Commencez dès aujourd’hui à augmenter le taux vibratoire de l’eau que vous buvez, avec notre pack de 3 stickers énergétiques : Om, Fleur de vie et Tao

Des nouveautés
s'en viennent par ici !

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir en exclusivité toutes les actualités Libellule & Co.